pontos.de.vista > expositions > Stefano Levi > Le Miracle de Tilganga
Le Miracle de Tilganga Março 2007
auteur: Stefano Levi exposition individuelle
Stefano Levi
> Le Miracle de Tilganga
Março 2007

Une histoire sur l'effort passionné de quelques médecins et l'impact de la baisse de coût lors des opérations de la cataracte, dans des pays sous-développés.

Népal, 8 mars de 2007. Après une journée éreintante de Frankfurt à Kathmandu, un arrêt dans Bahrain et plus de 16 heures de retard, nous retrouvons finalement nos bagages et passons sans contrôle par la douane. Nous prenons deux ordinateurs portables et autres colis que nous acheminons pour le Tilganga Eye Center (Centre Oculaire de Tilganga). Nous sommes anxieux de rencontrer, pour la première fois, les personnes avec lesquels nous avons échangé des mails depuis longtemps. Ce sont les administrateurs du centre de chirurgie oculaire que nous avons aidé à parrainer avec le support de Henkel.

Ripun Dahal et Khem Gurung nous accueillent et nous conduisent directement au Tilganga Eye Center, où nous rencontrons le personnel, et notre aventure prend une nouvelle dimension.

Près du lieu le plus sacré de Népal, le temple Pashupatinath, où les Hindous procèdent à la crémation des corps de leurs défunts, un petit groupe de chirurgiens oculaires et d'infirmières se consacrent à soulager la cécité de la population du Népal et de la région de l'Himalaya.

Pendant les douze dernières années, le Tilganga Eye Hôpital s'est consacré à un service oculaire autofinancé. Le directeur adjoint, le dr Sanduk Ruit, dirige une équipe de chirurgiens oculaires et experts en glaucomes qui offrent des soins à plus de 600 patients quotidiens à Kathmandu. Dans un pays où les assurances de santé n?existent pas, le Tilganga Eye Center a développé un réseau de services sociaux, qui fournissent des soins oculaires avec des niveaux d'excellence. À celles et ceux qui peuvent payer le service, il est demandé une contribution minime, tandis que d?autres personnes peuvent consulter et être soignés gratuitement.

"Tout est passion et pensée positive", explique Dr. Ruit.

La cécité causée par la cataracte apparaît quand la lentille naturelle de l'oeil dégénère, causant une perte graduelle de la vision et, finalement, la cécité. Actuellement c'est encore la cause principale de cécité dans les pays sous-développés. Divers facteurs font que la cécité par cataracte est dix fois plus élevée aux Himalayas comparé avec les pays occidentaux. Parmi ces facteurs on peut retenir, une plus grande exposition aux rayons ultraviolets, une mauvaise nutrition et les maladies liées aux conditions de vie.

Texte : Stefano Levi
Traduction : Sofia Quintas
Collaboration: Yves Rousselet

photos >>>

30 photos de:
 Stefano Levi


publié:
2007.07.01