pontos.de.vista > expositions > Manuel Luís Cochofel > gratte-ciels
gratte-ciels
auteur: Manuel Luís Cochofel exposition individuelle
Manuel Luís Cochofel
> gratte-ciels

Concert pour gratte-ciel

Dissipations dans la brume de l'aprés-midi: la ville m'énerve devant la forêt monolithique. Une géographie sinistre de cette ambiance rhétorique de fumées. Fuligineux est le matin que j'attends en vain. Et plus que violer les tympans, un concert de voix métalliques et de bruits changeants se succédent inconscients. C'est une bête féroce encagée dans la solitude de plusiers pauvres hères. Les hommes délirent dans la misére récalcitrant de chaque journée. Rues, avenues, impasses et ruelles n'echapent pas à l'aquarelle insolite: artères de cendre et de soufre, canales divergents oú fluent des riviéres de vivants morts qui s'entrechoquent et ne se regardent pas. Cette longue convulsion de anonymates, pulsations de aurores qui ne survivent pas, tourisme d'urubus sur les dépotoires, gens comme des bêtes féroces qui se nourrissent de ce qui ne se serve pas, poluition de sémaphores et assemblée de mendiants. Dans l'avril oú je me revois, la métropole régurgite ses fantômes, flamme et tuerie dans les visages empressés de mes semblables. Ont est de bêtes féroces intangibles dans cette chorégraphie de déportations.

Petit conte de Ronaldo Cagiano
Traduction de Sofia Quintas

photos >>>

12 photos de:
 Manuel Luís Cochofel


publié:
2004.03.31