pontos.de.vista > expositions > Saint Bartolomeu
Saint Bartolomeu
auteur: Daniel Navarro exposition collective
> Saint Bartolomeu

Le pèlerinage dit "du Bain Saint", en honneur de Saint Bartolomeo, remonte au XVI siècle et se perpétue encore de nos jours. Chaque année la ville de St. Bartolomeo do Mar reçoit centaines d'enfants et milliers de fidèles qui célèbrent cette ancienne tradition.

Selon la légende, ce jour là le "diable est aux aguets" retournant à la mer seulement à la fin de la journée. Saint Bartolomeo est le saint qui le surveille, à travers le symbolisme du chien noir attaché à son image. Ce jour là, le Saint libère "la bête" et tout est permis.

Au cours du rituel, les parents se dirigent vers l'église avec l'enfant qui porte dans ses bras un poulet noir. Avant d'entrer, ils font trois fois le tour de l'église. Ensuite a lieu l'offrande du poulet, pendant laquelle on place l'image de Saint Bartolomeo sur sa tête. Après cette cérémonie, parents et enfants partent vers la plage pour
le Bain Saint.

Les enfants se baignent pendant le jour dans les eaux "pures" et froides de L'Atlantique. L'enfant est tenu par le "baigneur", normalement un ramasseur de sargasse; il initie le baptême en plusieurs immersions qui doivent être faites en numéro impair de vagues. Chaque bain coûte 5 Euros, mais il y a encore des gens qui se rappellent du bain à 20 escudos*, il fallait alors une autorisation pour le faire. Le plongeon doit commencer par la tête et c'est le baigneur qui sèche l'enfant avant de le remettre à ses parents. On dit que ce baptême guérit l'épilepsie, expulse les peurs, les mauvais influences, qu'il "exorcise" toutes les maladies et maléfices du diable. Les adultes répètent plusieurs fois ce rituel pour éloigner les effets démoniaques.

Après la cérémonie du Bain Saint, les familles remontent vers les dunes où ils essuient larmes et pleurs, et où les attendent le dîner préparé dans un panier, servi sur une nappe, et constitué de panés, de riz au four, d'une jarre de vin vert et d' autres spécialités gastronomiques.

Le poulet noir pendant ce temps reste avec les poules dans le poulailler de la confrérie.


Note:
* Plus ou moins 10 centimes.

Texte: Sofia Quintas
Colaboration: Yves Rousselet

photos >>>

24 photos de:
 Daniel Navarro
 nelson d'aires

participation spécial de:
 Carlos Marques
 Jorge Farinha
 Paula Brilhante
 Alberto Monteiro

publié:
2003.10.31


português . english . français